Musée Commémoratif “Ion Creangă” de Humuleşti



Souvenirs d'enfance


Souvenirs d’enfance

“Je ne sais pas comment sont les autres, mais mon cœur se remplit de bonheur quand je pense à l’endroit de ma naissance, à la maison paternelle de Humuleşti, au pilier de la cheminée auquel ma mère attachait une ficelle aux pelotes, avec lesquelles les chats jouaient à en crever, au manteau glaisé de la cheminée, dont je m’appuyais lorsque j’avais commencé à me tenir debout, au four sur lequel je me cachais lorsque nous, les gars, jouions à cachecache, à d’autres jeux et distractions pleines de la joie et du charme de l’enfance”.

Les mots des Souvenirs d’enfance décrivent à présent tout aussi authentiquement qu’avant deux siècles, l’atmosphère dans la maison de l’écrivain Ion Creangă de Humuleşti. La maison où Ion Creangă est né et où il a passé son enfance a été construite en 1830 par Petrea Ciubotariul, le grand-père du grand narrateur, et elle a été aménagée en musée en 1951.

Des marques touristiques incontestables, le narrateur Ion Creangă et sa petite maison à Humuleşti chargent l’endroit avec un éclat spécial, qui détermine tout roumain d’y chercher ses propres racines et souvenirs. Dans le bouquet de destinations touristiques culturelles du département de Neamţ, la maison de Creangă à Humuleşti constitue la fleur centrale.

Immédiatement après l’inauguration, le Musée Commémoratif «Ion Creangă» à Humuleşti est devenu l’un des plus visités musées. Au-delà de sa signification historique-littéraire et sentimentale, le musée représente un produit véritable de l’architecture populaire spécifique à la zone et à la période respective.



Des objets spécifiques au temps


Des objets spécifiques au temps

Le Musée mémoriel «Ion Creangă» à Humuleşti raconte, même sans mots, la vie réelle d’une famille dans un village moldave. La simplicité y devient congruente à la beauté, depuis la cour clôturée d’une haie, jusqu’à l’intérieur joliment blanchi, comme un rêve d’enfance.

À l’intérieur on a exposé des objets spécifiques au temps, qui rappellent le grand narrateur, comme le banc autour de la chambre, couverte avec des housses, la penderie avec quelques vêtements, le lumignon, la fourche et le moulinet, la bobineuse, la table où étudiait Ionică, les livres et aussi le livre de prières qu’il mentionne dans ses mémoires. Derrière la maison, sous un toit de planches on a exposé plusieurs objets domestiques et quelques ustensiles agricoles, qui rappellent les descriptions du narrateur.

Les exposants du musée sont les témoignages les plus sincères de la vie simple et modeste, mai aussi des traditions dans l’esprit desquelles a grandi Nică de Ştefan a Petrii. Dans le porche de la maison on a aménagé une exposition de documents de l’archive, lettres, cartes postales avec autographe, manuels écoliers, «La nouvelles méthode d’écrire et lire», «L’enseignement des enfants», «La géographie du département de Iaşi», photocopies des manuscrits et photos.

Annuellement, plus de 40 000 touristes roumains et étrangers choisissent de passer son seuil. Les enfants sont attirés des exposés dans la cour de la maison, où ils peuvent revivre les contes du grand écrivain



Détails


Détails

Adresse: 8, rue Ion Creangă
Téléphone: +4 0233.790.620
Horaires d’ouverture:
Lundi: fermé
Mardi – Dimanche: 10:00 – 18:00 (Avril-Septembre)
Mardi – Dimanche: 09:00 – 17:00 (Octobre-Mars )
Honoraires Visiteurs:
Étudiants, militaires: 2 lei
Individuels et collectifs adultes: 4 lei
Photographier et filmer: 10 lei
Web: www.mmich.muzeu-neamt.ro

La carte du département de Neamt

Vous ne connaissez pas votre ville? Pas de problème, la solution est à portée de click !

Voir la carte