Le Monastère d’ Agapia



1858- 1861


1858- 1861

«…De toutes les églises du pays, aucune n’a un tel trésor artistique remarquable, une telle richesse de vie divine, exprimée avec tant de beauté, pureté et force» (Alexandru Vlahuță, 1910).
Le Monastère d’Agapia est l’un des plus connus et appréciés monuments de cette part du pays, étant situé à 9 kilomètres de Tîrgu Neamţ. Ce qui confère une valeure particulière à ce monument sont les fresques peintes par Nicolae Grigorescu durant la période 1858-1861.

L’ensemble du Monastère d’Agapia a été inclus dans la liste des monuments historiques du département de Neamț et il est composé par les suivantes 7 destinations: L’Église «Les Saints Voïvodes» – qui remonte au 17ème siècle, La Chapelle «La Naissance de la Mère de Dieu» – qui remonte à 1864, l’ Église en bois «Saint Ioan Bogoslov» – remontant à 1821, les Cellules – remontant aux 19ème et 20ème siècles, les bâtiments de l’enceinte – remontant aux 19ème et 20ème siècles, la Tour-clocher – qui remonte à 1823, l’Hôpital en bois «La Dormition de la Mère de Dieu» – qui remonte à 1780. On peut aussi ajouter à ces destinations la Maison de l’écrivain Alexandru Vlahuță.

L’histoire du Monastère d’Agapia est étroitement liée à l’histoire de l’ermitage de l’Ancien Agapia, fondé par le Pieux Agapie – , en grec, le nom d’Agapie, signifie «cher», «amour» (envers son prochain).



12 septembre 1647


12 septembre 1647

La première mention documentaire est attestée par la ratification des frontières d’Ilieș Vodă remontant à l’annèe 1437, qui délimite le domaine du Monastère d’Agapia de celui du Monastère de Neamț.

Les constructions d’Agapia de la vallée n’étaient pas durables à cause du terrain et environ l’année 1600, une partie des moines ont déménagé dans la vallée, érigeant dans ce lieu une petite église et autour de celle-ci le Monastère d’Agapia d’aujourd’hui aurait été construite, portant le nom du Nouveau Monastère d’Agapia, l’Agapia de la Vallée ou le Grand Monastère d’Agapia.

Le nouveau monastère a été construit entre 16 octobre 1642 et 3 septembre 1644 par le hetman Gavriil Coci – le frère du prince Vasile Lupu – et son épouse, la princesse Liliana.
Le monastère a été consacré le 12 septembre 1647 par le Métropolite Varlaam Moțoc, dans cette période étant construites les cellules qui forment l’enceinte du monastère et à l’est le clocher, une construction massive en pierre de granite.

Le Monastère d’Agapia a été habité par des moines jusqu’en 1803, quand par l’intermédiaire d’une charte princière, il devient une collectivité de religieuses.
Soeur Elisabeta Costache, la soeur du métropolite Veniamin Costache a été nommée la supérieure du monastère.

Autour de l’enceinte il y a 140 anciennes maisons qui ont 100 ou même 200 ans, qui ont été inscrites dans la liste des monuments historiques.
Le Monastère d’Agapia a un nombre d’environ 340 religieuses dont presque 100 religieuses vivent dans la collectivité du monastère et les autres dans le village monacal.



Détails


Détails

Adresse: village Agapia
Téléphone: +4 0233.244.736

La carte du département de Neamt

Vous ne connaissez pas votre ville? Pas de problème, la solution est à portée de click !

Voir la carte